Crue de 1994 au barrage de la Meuse à Gignac

LE FLEUVE HERAULT

Un fleuve capricieux soumis aux irrégularité du climat méditérranéen

Crue dans les gorges de l'Hérault-route de Saint Guilhem le Désert
     

Un caractère méditerranéen...comme les oueds du désert

Dans notre région méditerranéenne, des pluies violentes peuvent succéder à de longues périodes de sécheresse. Certains ruisseaux à sec tout au long de l'année, se transforment en de véritables rivières qui vont grossir les eaux du fleuve et provoquer de fortes crues.

Il Pleut...

Ces pluies sont brusques et intenses : en 1860, il est tombé en une heure 160 mm d'eau à Clermont l'Hérault.
Moyenne pluviométrique

Le fleuve monte

A la suite des pluies d'automne ou de printemps, son débit, de 3 m3 par seconde à l'étiage, peut atteindre 3 000m3 par seconde
En 1958, le fleuve monte de cinq mètres en une heure à Ganges.
Moyenne des débits du fleuve

page précédente retour sommaire page suivante